ici tu écris le texte qui doit s'inscrire si ta bannière ne paraît pas(facultatif)


A.R.F.A.  
 
  Phoques et l'UE 18/11/2017 11 11 54 (UTC)
   
 

source

Phoques: la décision de la Commission européenne est reportée

Mercredi 16 juillet 2008

OTTAWA - La Commission européenne a reporté d'au moins une semaine sa décision très attendue au sujet d'un projet de loi visant à interdire l'importation de produits de phoque.

Roy Christensen, porte-parole de la délégation de la Commission européenne au Canada, a fait savoir mardi que la discussion autour de la législation en question n'aurait pas lieu avant le 23 juillet.

La proposition de prohiber les produits de phoque n'a pas été rendue publique, mais le commissaire à l'environnement pour l'Union européenne a indiqué qu'elle mettra l'accent sur l'interdiction de produits provenant de phoques tués de manière brutale.

Toute législation exigerait l'approbation unanime des 27 commissaires de l'Union européenne. Elle serait ensuite soumise au Parlement européen et à la présidence de l'Union européenne, actuellement assumée par la France, qui
décideraient de la suite des choses.

Les chasseurs de phoques canadiens soutiennent qu'il n'y a pas lieu d'interdire la chasse commerciale parce que celle-ci est viable et qu'elle est pratiquée sans cruauté, ce que contestent les groupes de défense des droits des animaux. 

***************************************************

L'Europe propose d'interdire le commerce des produits dérivés du phoque


La Commission européenne a adopté le 23 juillet une proposition de règlement interdisant, dans, vers et à partir de l'Union européenne, le commerce des produits dérivés du phoque, afin de garantir que les produits dérivés de phoques mis à mort et écorchés dans des conditions de souffrance et de détresse ne soient pas commercialisés sur le marché européen. Le commerce des produits dérivés du phoque sera uniquement autorisé lorsqu'il est prouvé que les techniques de chasse utilisées respectent des normes élevées de bien-être animal et que les animaux n'ont pas souffert inutilement.

M. Dimas, commissaire chargé de l'environnement, a déclaré: «nous proposons d'interdire la commercialisation des produits dérivés du phoque. Cette interdiction concerne aussi l'importation et le transit de ces produits dans l'Union européenne, ainsi que leur exportation à partir de celle-ci. Les produits dérivés du phoque provenant de pays qui pratiquent des méthodes de chasse cruelles ne doivent pas être autorisés à pénétrer dans l'Union européenne. L'Union s'est engagée à maintenir des normes élevées de bien-être animal.»

source

*****************************************************************

IFAW - UE: Nouvelle proposition contre le commerce des phoques du Canada

 
© Corbis

L’annonce faite aujourd’hui d’une proposition d’interdiction du commerce des produits de phoque dans l’Union européenne a été saluée avec prudence par le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW). En effet, selon l’organisme, la législation comporterait certaines failles.

IFAW considère en effet cette décision comme une étape majeure dans la campagne que l’organisation mène depuis le début pour mettre un terme à la cruauté de la chasse commerciale des phoques au Canada.

«La proposition de la Commission est une étape essentielle en vue de l’arrêt du plus grand massacre de mammifères marins au monde. Elle montre que la Commission a compris l’importance de la protection animale pour les citoyens européens», a déclaré dans un communiqué Lesley O’Donnell, directrice IFAW du bureau européen.

Cependant, IFAW est préoccupé par les failles de la législation qui pourraient encore permettre à certains produits issus de cette chasse aux phoques de pénétrer sur les marchés européens. En effet, la proposition d'embargo autorise certaines exceptions pour les produits de phoques obtenus par des méthodes de chasse qui répondent à certains critères d'abattage.

«Nous sommes très préoccupés par cette échappatoire. Seule une interdiction complète peut éviter que des produits issus de cette chasse à grande échelle, foncièrement cruelle, ne pénètrent sur les marchés européens. Les conditions imprévisibles et parfois violentes de cette chasse empêchent totalement de surveiller ou de mettre en œuvre correctement des méthodes humaines d'abattage», a ajouté Lesley O’Donnell.

Selon IFAW, la position de la Commission est également moins ferme que celles des législations nationales récemment mises en place dans plusieurs pays de l'Union, notamment la Belgique et les Pays-Bas, qui prévoient des interdictions totales. L'Allemagne et la République Tchèque ont lancé des procédures législatives pour interdire les produits des phoques et l'Italie et l'Autriche envisagent des initiatives similaires.

La nouvelle législation

La nouvelle proposition d’interdiction du commerce des produits de phoque dans l’Union européenne, annoncée aujourd’hui par le Commissaire européen à l’environnement, Stavros Dimas, fait suite à une opposition politique croissante et à une protestation de l’opinion publique européenne face à la poursuite de la chasse commerciale des jeunes phoques.

Selon IFAW, les sondages d’opinion des États membres de l’UE démontrent que des millions de citoyens veulent que ce commerce s’arrête. Au début du mois, plus de 1 000 partisans de la protection animale venant de l’Europe entière se sont joints à IFAW et à d’autres associations lors d’une manifestation organisée à Bruxelles afin d’appeler à un embargo immédiat des produits de phoque. «Leur appel est soutenu par une large majorité de députés européens qui, dans une résolution de 2006, ont opté pour une interdiction totale du commerce et de l’importation des produits du phoque dans toute l’Union Européenne», ajoute IFAW.

IFAW s'oppose à la chasse commerciale aux phoques parce qu'elle est «cruelle, injustifiable et constitue un réel gâchis». Selon les données d’IFAW, au cours des cinq dernières années, près d'1,5 millions de phoques du Groenland ont été massacrés au Canada, abattus à coups de gourdins ou par balles principalement pour leur fourrure. À ce jour, pour la saison 2008 les chasseurs ont tué officiellement 206 721 phoques.

«On peut craindre qu’un plus grand nombre encore ait été abattu. Bien que le Canada prétende que de nouvelles mesures assurent une plus grande humanité de la chasse, IFAW a enregistré de nouvelles preuves du contraire et les phoques continuent d'endurer une lente et douloureuse agonie», conclut l’organisme.

 SOURCE

**************************************************************

Chasse au phoque: Nicolas Sarkozy assure B.B. de son soutien

PARIS — Le président français, Nicolas Sarkozy, a écrit à Brigitte Bardot pour lui assurer que tout sera mis en oeuvre durant la présidence française de l'Union européenne pour l'adoption d'un règlement interdisant l'importation des produits dérivés du phoque dans l'Union européenne.

La Commission européenne a adopté mercredi une proposition de règlement interdisant, dans, vers et à partir de l'Union européenne, le commerce des produits dérivés du phoque, afin de garantir que ces produits dérivés de "phoques mis à mort et écorchés dans des conditions de souffrance et de détresse ne soient pas commercialisés sur le marché européen".

Ainsi, un tel commerce "sera uniquement autorisé lorsqu'il sera prouvé que les techniques de chasse utilisées respectent des normes élevées de bien-être animal et que les animaux n'ont pas souffert inutilement.

Le président par intérim de l'Association des chasseurs de phoques des Iles-de-la-Madeleine, Denis Longuépée, n'a pas tardé à réagir, en expliquant que les Européens n'ont pas de législation qui encardre l'abattage sans cruauté des animaux.

Selon M. Longuépée, l'Union Européenne devrait tout d'abord instaurer une législation dans ses pays avant de demander au reste du monde de respecter des critères spécifiques en ce qui a trait à l'abattage sans cruauté des animaux.

M. Sarkozy a écrit à Brigitte Bardot qu'il connaît l'importance de son engagement pour la défense de la condition animale depuis de longues années, et particulièrement en ce qui concerne la chasse aux phoques à travers le monde. Il a ajouté qu'il sait le rôle qu'elle a joué auprès du commissaire européen à l'Environnement, Stavros Dimas, pour soutenir une initiative communautaire d'interdiction de l'importation dans l'Union européenne des produits dérivés du phoque.

En tant que président de la République du pays assumant lui-même la présidence de l'Union européenne, Nicolas Sarkozy s'est engagé, dans cette lettre, à tout mettre en oeuvre pour que cette proposition soit débattue rapidement, pour qu'elle soit amendée s'il le faut, et qu'elle soit adoptée au plus vite par le Conseil et le Parlement européen.

Dans un entretien téléphonique avec l'Associated Press, l'ancienne actrice a réagi en affirmant qu'il s'agit d'un combat de 30 ans qui est en passe de d'être gagné.

Elle s'est montrée d'autant plus satisfaite que cette proposition de règlement touche tout l'ordre des pinnipèdes dont les phoques et les otaries, dont elle dénonce le massacre en Namibie.

Mme Bardot a noté que le texte s'appliquera à tous les produits dérivés de ces animaux, utilisés dans l'industrie cosmétique ou dans les compléments alimentaires, et ce, à l'insu des consommateurs

SOURCE

 
  ANIMAL RESPECT FOR ALL
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

LENA
  DECOUVRONS-LES
Image hébergée par servimg.com
  Publicité
  SOYONS LEUR VOIX
Image hébergée par servimg.com
  ECOUTONS-LES
Image hébergée par servimg.com
  PROTEGEONS-LES
Image hébergée par servimg.com
  LUTTONS POUR EUX
Image hébergée par servimg.com

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=Bienvenue sur le site de Lena